jeudi 23 octobre 2014

ouaip!!

Le Progrès, bilan sur les Galeries Ephémère
Des news toutes fraîches (et moins fraîches)


Les galeries éphémères sont maintenant terminées depuis un peu plus d'1 mois, 1500 visites chez moi, ce qui est assez impressionnant et encourageant pour la suite.
Table de travail et espace d'expo.


De bons retours et de bonnes rencontres.

La presse a été plutôt au rendez vous, de nombreux portraits ont été fait sur moi et sur les artistes que j'ai invité, c'est à dire Benoît Papillon et Mathias Martin, dans les quotidiens, hebdomadaires et mensuels régionaux.

Ils ont d'ailleurs eu un retour sur les ventes plus que satisfaisant et une reconnaissance de leur travail hors des limites du département, que l’afflux important des visites, la réussite des vernissages et des apéros à permis.

A gauche: Mathias Martin prépare son expo, à gauche: photos de Benoît Papillon

Mathias à pu grâce à son exposition, rentrer dans une galerie et Benoît quant à lui, est très attendue pour une nouvelle exposition et d'autres événements.
Pour ma part, l'investissement personnel dans un projet de la mairie n'était pas gagné, mais l'écoute attentive et la dynamique de l'adjoint à la culture m'ont surpris, plus que bénéfique pour une ville qu'on m'avait décrite comme moribonde avant que je vienne y habiter. Préjugé non fondé, en effet, la demande de la population pour la vie culturelle est palpable et motivante, et c'est sans compter sur les acteurs de cette vie culturelle, dynamiques, innovants, collaboratifs, or des ambitions artistiques grandioses, ... , ils donnent à tous les domaines de la culture, une motivation plus que raisonnable et permettent la mis en place de projets.
Ces acteurs, j'ai pu en rencontrer un certain nombre, comme Yves Regaldi, platicien, Dominique Sosolic, graveur, Didier Jourdy, peintre, Danièle Lequin, peintre, Amélie Lavin, conservatrice du musée des Beaux Arts de Dole, les personnes des Caves de Dole, et beaucoup, beaucoup d'autres personnes que je n'ai la place de citer ici, qu'ils me pardonnent.

Mais je rassure quand même, tout n'est pas rose, mais dans la balance, mon cœur va pour le plaisir d'être nouvel habitant de cette ville, et à en croire les personnes que j'ai fait venir ici, ce n'est pas une chimère.
   
 Gauche et centre:Apéro et vernissage à la Galerie Éphémère, à droite: Mathias Martin et Dominique Sosolic à son atelier



A gauche: Monique apprend à Margot à dessiner, à droite: atelier de Dominique Sosolic

Avenir: projet commun

En 2012, naissait, à Dijon avec l'artiste Titus le Pèse Nerf, une idée novatrice, la volonté d’ouvrir un centre d’art afin de faciliter l’accès à la création par la technique, cette idée s’est peu à peu orientée vers les techniques de l’impression au début de l’année 2013.
L’idée est d’offrir un espace de travail permettant à la fois de mettre à disposition le matériel d’impression en photographie, gravure et sérigraphie avec l’appui d’intervenants professionnels, et  de proposer des cours et des ateliers destinés à un large public. L’offre de services est susceptible de rassembler autant des amateurs, que des professionnels et doit permettre d’accueillir tant le jeune public que des adultes.

Il est difficile pour les artistes de pratiquer leurs arts par manque de matériel ou d’espace dédié, donner accès à ce service, en mutualisant le coût, permet de libérer les talents et de créer une dynamique au sein du tissus culturel et professionnel. 

C'est avec ce projet que j'ai rencontré l'adjoint à la culture, Jean Philippe Lefèvre, et c'était un peu le rendez vous du "désespoir" pour moi, après mettre entendu dire qu'"on ne faisait pas de la culture pour les vieux" ou "qu'il y avait bien assez de gens qui travaillaient la sérigraphie et la gravure", j'étais à deux doigts de tout laisser tombé, ne pouvant pas financer seul un tel projet, je n'avais que les institutions pour m'aider à mettre en place et c'était pas gagné.

MAIS, je suis arrivé à Dole et donc j'ai rencontré Jean Philippe Lefèvre, et je suis enfin tombé sur une personne intéressante et motivée, au bout de 5 min, il me présentait un lieu éventuel, et là je suis tombé en pâmoison. Les promesses de ce lieu dépassaient nettement celles de mon projet.
Bonne nouvelles pour moi et pour tous les soutiens, le projet va bientôt être finalisé, à suivre. (entre autre sur ma page facebook https://www.facebook.com/benoistaurelien )


Avec ...

Jean Marc Cerino pendant un apérimusée
Cette année est une bonne année pour moi, outre le "succès" rencontré, j'ai surtout pu faire connaissance avec de nombreuses personnes notamment Tanxxx, Steve Seiler, Jean-Marc Cérino, ... c'est une richesse incomparable de pouvoir échanger avec toutes ces personnes. J'ai eu aussi quelques déception d'ancien amis, mais ça c'est une autre histoire...
A gauche: photo de groupe avec Mathias, Tanxxx, Steve et moi-même, au centre: bois de bout pour la gravure, à droite: fanzine produit par Chifoumi
Tanxxx et Mathias au travail


Expo:

Je suis en exposition à La Galerie de la Cure, Vermenton, c'est une exclusivité de la galerie et ne serra, jusqu'à nouvel ordre, visible seulement là bas.


Certaines de mes photos seront présentées en novembre à l'occasion du mois de la photo. RDV à Dole à partir du 15 novembre.
Les Malassis, exposition au Musée des Beaux Arts de Dole


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire