mercredi 14 janvier 2015

la gravure, un art de droguerie

Pour ma prochaine expo qui aura lieu au printemps, je vais faire pas mal de taille douce, et pour ce faire, il faut pas mal de matos, une presse que Mathias Martin du Blog de Mathias m'a prêté, mais il faut aussi pas mal de produits.

Ces produits, au lieu de les acheter sur le ternet, j'ai cherché à me les procurer directement.
J'ai donc tout simplement contacté la droguerie Bertand qui est au centre ville de Dole.
Je cherchais du sulfate de cuivre pour le mordant de Bordeaux, ils en avaient, du blanc de Meudon, ils en avaient, ils ont aussi des encres typo et taille douce, et tout ça moins cher que les grosses boites se trouvant sur le web. Du coup c'est une bonne chose car je l'ai en direct et que je fais des économies!!
Le colophane je l'ai trouvé dans une coopérative agricole et vachement moins cher, et de bonne qualité.
Le plus dur pour l'instant c'est de trouver des plaque de zink ou d'acier (ou de cuivre), j'ai été obligé de passer par un fournisseur de Beaux Arts.

Tout ce matos va être utilisé pour sortir des tempêtes.



Work in progress

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire